Un forum enjoué et convivial pour partager fanarts, fanfics, délirer sur des RPGs, débattre sur de nombreux sujets, flooder et surtout ne pas se prendre la tête!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouvelle sans titre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
~*~Lia~*~
Maîtresse maso
Maîtresse maso
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3582
Age : 28
est : une Rêveuse invétérée.
Date d'inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Nouvelle sans titre   Mer 18 Juin - 20:50

Je ne suis pas totalement satisfaite de cette nouvelle (en fait j'en suis totalement insatisfaite...)
Pour cela j'aurais vraiment besoin d'avis extérieurs... If you don't mind, dites moi tout ce qui ne vous plait pas, tout ce qu'il faut changer...
J'ai déjà eu quelques avis mais je cherche à en avoir le plus possible, parce que c'est une nouvelle qui me tient vraiment à coeur...

Attention : c'est bizarre.



Onze heures du soir, ruelle sombre.
Elle est seule. Profite du silence. De l'ombre. Des pensées plein la tête, de la musique dans les oreilles, elle rentre chez elle. Insouciante. De toute façon, que peut-il lui arriver ?
Onze heures du soir. Quartier mal famé qu'elle doit traverser pour rentrer. Que peut-il lui arriver au fond ? Elle s'en fiche. Elle avance.
Elle rentrera chez elle. Se couchera. Et demain, tout recommencera.
Que peut-il lui arriver. Que peut-il arriver à une jeune fille, dans une rue sombre et peu fréquentée, à la nuit tombée. Beaucoup de choses. Mais que peut-il lui arriver à elle... Elle s'en moque.
Elle avance presque les yeux fermés. Elle sait le chemin qu'elle doit emprunter. Elle connaît tout par coeur. Elle sait tout ce qui peut arriver. Elle peut tout appréhender... Tout... Elle s'en fout.
Elle avance.
Elle ne cherche pas à être discrète. Elle ne cherche pas à se faire voir. Egale à elle-même, son regard dompte tout ce qu'elle croise. La seule aura émanant d'elle est cette intrigante impression de vulnérabilité mêlée à une assurance emplie de fierté.
Elle avance. Peu importe son effet. Elle est bientôt arrivée.
Et puis non.
Ca devait arriver.
On l'interpelle. Elle n'entend pas. On l'arrête. Elle ne sent rien. On la retient. Elle se retourne. Pas paniquée.
Elle savait que ça devait arriver.
Elle les regarde dans les yeux. Deux. A l'essai. Elle est sure que derrière, toute une bande attend pour les juger.
Elle s'en fout. Elle le savait. Ca devait arriver.
Elle les regarde. Sans les toiser, elle les maitrise. Eux hésitent. Elle est bizarre. En noir. Elle devrait avoir peur. Sourire moqueur. Elle devrait demander de l'aide. Au lieu de ça, sa voix s'élève clairement.

"Vous faites ce que vous voulez. Mais à la fin... Vous me tuez."

Elle est claire. Elle sait ce qu'elle veut. Elle est intransigeante.
Ils ne savent plus. C'est trop simple. Elle devrait être pétrifiée d'effroi et au lieu de ça...
Ils ne cherchent pas le meurtre. A peine un peu d'argent. Un peu de plaisir. Un peu d'affirmation. Pour quoi ? C'est leur problème, ça.
Elle s'en fout. Ils sont là. Ils serviront.

"Réfléchissez."

Ils ne peuvent pas réfléchir. Ils doivent obéir. Elle attend. Elle ne doit pas fléchir. Elle savait que ça devait arriver.
Et puis pour qui se prend-elle, à leur donner des ordres... Ils avancent.
Elle a gagné, mais ça, ils ne peuvent pas encore le savoir. Ils avancent.
Elle ne bouge pas. Elle ne bougera pas. Elle savait. Elle sait. Très bien.

Elle souffre. Ils frappent. Ils volent. Ils détruisent.
Elle souffre. Elle s'en fout. Elle ne fait pas le moindre bruit, n'échappe pas le moindre cri. C'est ce qu'ils voudraient. Ce ce qu'ils attendraient.
Elle souffre. Et elle se tait. Elle s'en fout. C'est bientôt fini.
Eux s'amusent. On dirait. Jusqu'au bout. Ou pas.
Elle est allongé. Elle n'a plus rien à elle. Juste une mélodie qui résonne encore dans ses oreilles. Ils lui ont tout pris. De ses affaires à sa pureté.
Ils lui ont tout pris. Sauf sa vie.

Ils vont s'en aller. Elle ne va pas les laisser.
Elle les fixe. Ils font mine de s'en moquer. Mais contrairement à ce qu'ils croient, ce n'est pas eux qui dominent.
Elle les fixe. Ils hésitent. Ils lui ont tout pris. Sauf ce qu'elle demandait. Mais ils n'ont pas à obéir à ses ordres. Ce sont eux qui décident. Ou pas.
Elle les fixe. Toujours. Et se relève. Cela fait longtemps que sa fierté a été souillée. Elle les fixe sans honte. Plus de honte.
Eux pourraient partir. Ils ont eu ce qu'ils voulaient. Mais ils ne le feront pas. Elle ne les laissera pas.

"Vous avez fait ce que vous voulez..."

Ils sont mal à l'aise. Pis, ils sont effrayés. Maintenant. Après.
Ca devait arriver.

"...maintenant, vous me tuez."

Ils ne veulent pas commettre l'irréparable. Leur honneur n'est pas grand mais ils veulent le garder. Ils ne tuent pas pour s'amuser. Ils ne massacrent pas leurs jouets.

"Maintenant, vous me tuez."

Sa voix posée claque et effraie. Aucun appel, aucune alternative, ils doivent écouter.
Ils la regardent. Gênés. Après ce qu'ils ont fait. Ils se sont moqué. Ont joui de sa pureté. Ont joué de sa faiblesse... Et voilà que c'est elle qui joue. C'est elle qui tire. C'est elle qui blesse.

"Achevez votre travail."

Ils commencent à paniquer. Intérieurement. Ils cherchent à se cacher. Ils ne veulent pas être accusés. Mais ils refusent qu'elle leur tienne tête. Elle est leur proie, pas leur maître !

"Tuez-moi maintenant."

Ils la regardent. Comme s'ils allaient le faire, tiens. Ils ont leur fierté. Un regard moqueur et ils se détournent.
Elle refuse. Les interpelle. Ils ignorent.
Ce n'est pas ainsi que ça devait se passer.
Elle les regarde partir. Elle est brisée. Ce serait trop simple pour eux de l'abandonner. Elle ne va pas les laisser.
Elle les provoque.

"Vous n'osez même pas. Vous avez profité. Vous avez peur de me tuer."

Ils se retournent. Ca a marché. C'était trop simple.
Ils la regardent. Hésitants. Mécontents. Une proie n'a pas à parler. Elle doit se laisser manger. Puis se faire oublier.
Elle n'est pas une proie normale. Mais ça, ils ne pouvaient pas le savoir.

"Allez-y. Qu'est-ce que vous attendez ?"

Elle est calme. Qu'est-ce qu'elle a à perdre. Elle n'a plus rien. Plus que ce dont elle ne veut pas.
Ils le feraient. Pas d'autres choix. Elle ne les laisserait pas.

"Vous avez peur ?"

Ils ne peuvent pas flancher. Leur bande les observe. Prêts à juger.

"Vous n'êtes que des profiteurs pas foutus d'assumer au fond."

Elle est trop sûre d'elle. Ils bouillent. Elle garde un sourire. Sourire désabusé.

"Allez-y."

Ils ne savent plus.

"Finissez."

Ils ne bougent plus.

"Tuez-moi."

Ils la regardent.

"Tuez-moi."

Ils se regardent.

"Tuez-moi."

Elle les fixe. Litanie. Tuez-la. Vous l'avez eue. Assumez. Vous avez cherché. Assumez. Allez jusqu'au bout. Assumez.

"TUEZ-MOI!"

L'un des deux craque. Son arme s'abat. Enfin.
Elle a gagné. L'autre panique. Il s'enfuit. Le reste du groupe, derrière, aussi.
Elle se sent partir. Enfin.
Elle a gagné. Elle s'autorise un sourire. Un vrai sourire. Enfin.

"Tu m'as tuée..."

Elle a gagné.
Il n'entend que ces mots. Il ne voit que ces yeux. Vide. Il ne sent que ce sourire dans la phrase.
Elle est partie. Tout est fini. Pour elle. Elle a eu ce qu'elle voulait. Elle a gagné.
Lui reste. A côté. Il l'a tuée. Il l'a fait. Tout est fini. Pour lui. Il a craqué. Il a fait ce qu'elle voulait.
Ces yeux. Ce sourire. Ces mots. Ce vide.

Elle n'avait pas crié. Elle avait tenu. Elle avait ordonné. Il s'était accroupi. Il s'était abaissé. Il lui avait tout pris. Même sa vie. Il ne l'avait pas demandée. C'était elle qui voulait.
Elle pourrait le hanter. Elle était partie. Mais elle restait.
Toute sa vie il la verrait.
Ces yeux. Ce sourire. Ces mots. Ce vide...
Il l'a tuée. Elle a gagné. Il ne pourrait pas l'oublier. Toute sa vie elle le fixerait. Calme. Impérieuse.
Tout ça parce qu'il avait voulu s'amuser. Prouver. Jouer. Mais elle avait gagné.
Elle le savait.

C'était ainsi que ça devait se passer...


Voilà... ce n'est donc pas la version définitive... J'attends vos avis pour pouvoir l'améliorer au maximum Smile Merciiiiii !

(Ah oui, et pour le titre, je n'ai pas encore trouvé... Je veux bien des idées si vous en avez mais s'il n'y en a pas, je pense que je chercherai une référence au vénéré Edgar Allan Poe... I love you )

_________________
The sig is a lie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eowulia-mornelda.deviantart.com
hwa soon
Maîtresse sado
Maîtresse sado
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1035
Age : 26
est : gentille... mais sadique!
Date d'inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle sans titre   Dim 22 Juin - 14:17

Pas mal...

C'est moi ou tu t'es améliorée ? Confused Smile

J'aime bien, même si t'aurais pu accentuer le passage qui renverse les rôles... Ou accentuer les autres persos...

j'ai l'impression de lire plus un rêve, c'est fait expres?

Sinon, ca t'est venu d'ou cette idée? Confused

_________________
Fiancée de Yoshiki et maîtresse de jeu sadique, j'ai tout pour plaire! hihi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~*~Lia~*~
Maîtresse maso
Maîtresse maso
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3582
Age : 28
est : une Rêveuse invétérée.
Date d'inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle sans titre   Lun 23 Juin - 23:32

J'ai pas mal lu et écrit cette année (pas mal... Euphémisme ^^' ) ...peut-être que mon style a muri.
Je n'ai pas l'intention d'accentuer les autres persos, ils sont délibérément flous, par contre je vais retravailler la scène de "renversement"...merci du conseil Smile

La sensation de lire un rêve vient du fait qu'en ce moment, je me base plus sur les émotions et les ressentis que sur les actions en elles mêmes... Je fais volontairement dans le vague. Influence Poe... ^^'

Quant à l'idée... Quand tu fais le trajet gare/chez toi à pied tous les dimanches soirs dans la nuit, aux alentours de 22h30, l'esprit va très vite pour imaginer ce qui peut t'arriver... ^^'

_________________
The sig is a lie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eowulia-mornelda.deviantart.com
Hime
Humaine pâquerettisée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2430
Age : 27
est : la fille de yoshiki
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle sans titre   Mar 24 Juin - 13:18

moi je trouve le texte assez vide....

mais je sais pas trop comment tu pourrais l'améliorer....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~*~Lia~*~
Maîtresse maso
Maîtresse maso
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3582
Age : 28
est : une Rêveuse invétérée.
Date d'inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle sans titre   Ven 27 Juin - 23:04

Texte vide... Par rapport à l'histoire ou au sens et à l'ambiance générale?

Comme dit précédemment, je cherche plus à faire passer l'ambiance étrange que l'histoire...

Mais c'est vrai que je ressens un léger "manque" de quelque chose dans mon texte, si c'est ce que tu appelles vide... Et ça me gène, mais je n'arrive pas à mettre le doigt dessus... A l'aide! Confused

_________________
The sig is a lie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eowulia-mornelda.deviantart.com
Hime
Humaine pâquerettisée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2430
Age : 27
est : la fille de yoshiki
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle sans titre   Sam 28 Juin - 21:12

c'est vide de sentiments dans l'hisoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle sans titre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle sans titre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire sans titre x)
» sans titre fixe.
» Hazel ? sans titre, comme tous les chefs d'oeuvres ?
» Sans Titre I [Lit-bre]
» Fiction de Nust : Sans titre pour l'instant je cherche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fanarts, fanfics, RPG de mangas, anime et J-Music... :: Oui, mais... :: Si l'envie d'écrire soudain vous prend...-
Sauter vers: